Présentation

La tomate colore les étals de nos marchés et nos assiettes tout au long de l’année. Très simple à consommer, elle se prête à une infinité de préparations. Très riche au niveau nutritionnel, elle a de véritables atouts bien-être. Toutes ses qualités en font le légume le plus consommé en France.

En résumé

Parmi les différents types commerciaux existants, le melon de type charentais est le plus produit et consommé en France.
• En dépit de son parfum sucré, le melon n’est pas un fruit. Appartenant à la famille des cucurbitacées, comme la courgette ou le potiron, il s’agit d’un légume. Et, avec une saison concentrée sur quelques mois seulement, c’est même le troisième légume le plus consommé des Français !
• Sa chair savoureuse et parfumée se déguste aussi bien nature que cuisinée. Il égaye très simplement une fin de repas ou se mêle à une entrée fraîche et légère.
• Regorgeant de vitamines et de minéraux, le melon présente de nombreux atouts forme. Très riche en eau et peu calorique, il vient à point pour nous désaltérer lors des mois les plus chauds de l’année !

Les Bienfaits

Contenant beaucoup d’eau, le melon est très désaltérant et peu calorique. Il regorge également de vitamines et de minéraux. Riche en vitamine B9, le melon est également source de potassium.

Trouver le bon produit

Les conseils pour choisir un bon melon sont nombreux et peuvent parfois être fantaisistes. Pour sélectionner les meilleurs fruits, suivez ces quelques conseils :

  • soupesez votre melon avant tout. Il doit être lourd ;
  • son écorce est souple ;
  • un melon mûr exhale un parfum typique. Plus il est mûr, plus il est odorant. Choisissez-le parfumé mais pas trop ;
  • observez le pédoncule ; il se décolle lorsque le fruit est à maturité. La craquelure est le signe extérieur de la richesse du melon… le décollement du pédoncule a lieu après l’apparition de la craquelure (sauf bien sûr à pousser sur le pédoncule avec le pouce…).

Toucher, odorat, vue… Vos sens sont mobilisés pour trouver le bon melon. Les commerçants proposent parfois de le goûter, alors n’hésitez pas et faites aussi appel à vos papilles pour guider votre choix !

Pour la plupart des melons commercialisés, le taux de sucre est vérifié. Établi à 10% minimum pour le type charentais, il est testé soit en prélevant un fragment du fruit, soit par l’usage d’un réfractomètre. Sur chaque récolte, on teste soit un échantillon représentatif soit l’ensemble des fruits. Beaucoup de détaillants et de grandes surfaces s’approvisionnent auprès de fournisseurs dont les fruits sont contrôlés.

… et bien le conserver

Le melon se conserve au frais. Si vous ne disposez pas d’un cellier ou d’une cave, le bac à légumes de votre réfrigérateur peut faire l’affaire. Mais ne l’y laissez pas plus de 6 jours ! Et emballez-le dans une boîte ou un sachet hermétique pour ne pas que son odeur se propage aux autres aliments. L’idéal reste cependant de le conserver entre 8 et 12°C.

Emballé, c’est pesé

  • Sur les étals, les melons se présentent le plus souvent en vrac. Ils peuvent se vendre à la pièce ou lités en plateau.

 

Disponibilité

 

tick_04 Pleine saison tick_11 Indisponible tick_10 Disponible